Bonjour, nous sommes le 20/05/2024 et il est 06 h 45.





III

 

TABLE DES MATIERES

 

TABLE DES MATIERES ....................................................................................................... III

LISTE DES TABLEAUX ........................................................................................................ III INTRODUCTION ...................................................................................................................... 1

I.       IDENTIFICATION DU PROJET ........................................................................................... 2

I.1       Introduction ....................................................................................................................... 2

I.2       Situation et coordonnées géographiques ........................................................................... 2

I.3       Identification des problèmes et leurs causes ..................................................................... 3

I.3  Analyse des objectifs ......................................................................................................... 4

I.4  Analyse des stratégies ....................................................................................................... 4

I.5  Acteurs du projet ............................................................................................................... 4

I.6  Bénéficiaires du projet ...................................................................................................... 5

II.    PERCEPTIVE TEMPORELLE ............................................................................................ 5

II.1    Activités à réaliser ............................................................................................................ 6

II.2    Risques du projet .............................................................................................................. 6

II.3    Evaluation des besoins en eau [9] .................................................................................... 7

II.3.1    Population .................................................................................................................. 7

II.3.2    Besoin en eau ............................................................................................................ 7

III. ETUDE TECHNIQUE ......................................................................................................... 7

III.1 Dimensionnement du système de pompage photovoltaïque ........................................... 7

III.1.1 Système de distribution ............................................................................................ 7

III.1.1.1 Château d’eau .................................................................................................... 8

III.1.1.2 Bornes fontaines ................................................................................................ 9

III.2.1.2.3 Nombre des bornes fontaines ................................................................................ 9

III.2.2 Système de pompage ................................................................................................. 10


II

III.2.2.1 Caractéristiques du forage ...................................................................................... 10

III.2 Les éléments nécessaires à la réalisation du projet ....................................................... 10

IV.  ETUDE ECONOMIQUE ................................................................................................... 12

IV.1.  Hypothèses .................................................................................................................. 12

IV.2.  COUT D’INVESTISSEMENT(CI) ............................................................................ 13

IV.4  Charge d’exploitation du projet .................................................................................... 17

IV.5  Recette du projet ........................................................................................................... 18

 .............................................................................................................................................. 18

IV.6  INDICATEURS DE PERFORMANCE ...................................................................... 18

IV.2.1  Valeur Actuelle Nette (VAN) ................................................................................ 19

IV.2.2  Détermination du Taux de Rentabilité Interne (TRI) ............................................ 20

IV.2.3  Détermination du délai de récupération ................................................................. 20

IV.2.4  L’indice de profitabilité(IP) ................................................................................... 20

CONCLUSION ........................................................................................................................ 21

BIBLIOGRAPHIE ................................................................................................................... 22

III

 

LISTE DES TABLEAUX

 

Figure 1: Localisation du village TUMBWE.............................................................................. 3

Tableau 1- : Perceptives temporelles de notre projet.................................................................. 5

Tableau 2- : Eléments nécessaires pour l’approvisionnement en eau du village TUMBWE.... 10

Tableau 3- : Coût d’investissement du projet........................................................................... 14

Tableau 4- Charges d’exploitation du Projet............................................................................ 17

Tableau 5- Recette du projet.................................................................................................... 18

Tableau 6- : le calcul de la VAN.............................................................................................. 19

Tableau 7- : le calcul du TRI.................................................................................................... 20

 

 

 


INTRODUCTION

 

L’Afrique a beaucoup des potentiels en matière hydrique. En effet, elle dispose des grands fleuves parmi lesquels le Congo, le Nil, le Zambèze et le Niger. Cependant, des millions d’africains soufrent de pénuries d’eau tout au long de l’année. Ces pénuries sont souvent dues à une répartition inégale de la ressource, la crise de gouvernance et les changements environnementaux. 

D’après le deuxième rapport mondial des nations unies, il en ressort qu’un habitant sur cinq dans le monde souffre de pénurie d’eau. Ce rapport met l’accent sur la mauvaise gestion des ressources en eau. Selon la même source, 1,1 milliard des personnes dans le monde n’ont pas accès à des ressources suffisantes en eau potable. Il faudrait noter que 2,6 milliard ne bénéficient pas des services d’assainissement. L’eau étant une source naturelle très indispensable à la vie et aux activités humaines, l’homme l’utilise dans les activités économiques, sociales ou culturelles et souvent en grandes quantités. Sa mauvaise qualité et son manque sont source des beaucoup des maladies à l’instar du choléra, les hépatites, le paludisme,… Par ailleurs, l’adduction d’eau par le truchement des générateurs photovoltaïques est une technique largement intéressante parmi tant d’autres.

Malgré les efforts consentis par le gouvernement de la République Démocratique du Congo dans le secteur de l’approvisionnement en eau, en général, les besoins en eau des populations ne sont pas couverts, en particulier ceux du village TUMBWE. Vue les sources d’eau disponibles et les pannes successives des pompes manuelles, les besoins en eau du village

TUMBWE ont nécessités une amélioration du système d’approvisionnement en eau potable. Le présent projet concerne l’alimentation en eau du village TUMBWE au moyen d’une adduction par énergie solaire. 

Il s’agira de proposer un système d’alimentation en eau potable par énergie solaire, qui soit le plus simple possible à concevoir, à entretenir, robuste et moins couteux.  Il sera également question d’en faire une étude économique afin de déterminer le cout d’investissement y afférent. 

 

I. IDENTIFICATION DU PROJET

I.1 Introduction

L’eau étant une source naturelle très indispensable à la vie et aux activités humaines, l’homme l’utilise dans les activités économiques, sociales ou culturelles et souvent en grandes quantités.

Sa mauvaise qualité et son manque sont source des beaucoup des maladies à l’instar du choléra, les hépatites, le paludisme,… Par ailleurs, l’adduction d’eau par le truchement des générateurs photovoltaïques est une technique largement intéressante parmi tant d’autres.

Malgré les efforts consentis par le gouvernement de la République Démocratique du Congo dans le secteur de l’approvisionnement en eau, en général, les besoins en eau des populations ne sont pas couverts, en particulier ceux du village TUMBWE. Vue les sources d’eau disponibles et les pannes successives des pompes manuelles, les besoins en eau du village

TUMBWE ont nécessités une amélioration du système d’approvisionnement en eau potable.

Le présent projet concerne l’alimentation en eau du village TUMBWE au moyen d’une adduction par énergie solaire. 

I.2 Situation et coordonnées géographiques  

TUMBWE est un village situé dans la province du haut-Katanga, à une vingtaine de kilomètres de LUBUMBASHI, le long de la route LIKASI. 

Il repose sur trois grandes zones : 

 KAWAMA ;

  KAMAFWESA ;  SIMIKALO. 

Ses coordonnées sont les suivantes : 

 Longitude : 11° 27’ 51, 39’’ 

 Latitude : 27° 22’ 51,00’’ 

 Altitude : 1344m  

 

Figure 1: Localisation du village TUMBWE

 

I.3 Identification des problèmes et leurs causes

Nous allons énumérer respectivement la cause et leurs effets pour la connaissance du problème central du village.                                                 

 

I.3 Analyse des objectifs

Si le problème présente les aspects négatifs de la situation présente, l’analyse des objectifs présente les aspects positifs de la situation future ce qui implique une formulation de problème en objectifs. Cette analyse peut donc être appréhendée comme une image positive de l’arbre à problème qui traduit la relation « cause à effet » en relation « moyen et fin ».

                                            Approvisionnement en eau potable

 

 

Cela justifie la réalisation de cette étude de faisabilité pour l’alimentation en eau du village TUMBWE au moyen d’une adduction par énergie solaire. Le système pourra fournir de l’énergie nécessaire pour alimenter une très grande partie du village TUMBWE.

I.4 Analyse des stratégies

Afin de permettre la rentabilité du dit projet, nous procèderons par une campagne de sensibilisation de la population suivie d’une série des conférences et exposés pour que la population adhère au projet.

I.5 Acteurs du projet

Ø  le chef d’équipe est l’ingénieur Evariste Kamakangi qui est même le concepteur du projet ;

Ø  l’équipe du projet est constitué de 1 gestionnaire, 2 gardes et 2 agents chargés de dispatching et maintenances.

I.6 Bénéficiaires du projet

Ce projet sera bénéfique à la population du village TUMBWE.

II. PERCEPTIVE TEMPORELLE

Dans le tableau 1- ci-dessous, nous allons donner les perceptives temporelles de notre projet.

                                Tableau 1- : Perceptives temporelles de notre projet

PROJET D’ALIMENTATION EN EAU POTABLE DU

VILLAGE TUMBWE

DUREE TOTALE : 120

JOURS

1. Planification

29 jours

Ø la campagne de sensibilisation de la population suivie d’une conférence sur l’importance de notre projet

3 jours

Ø Etudes technique

20 jours

Ø l’évaluation des couts d’investissements et d’exploitation

5 jours

Ø la demande de financement

1 jour

2. Exécution

88 jours

Ø l’achat des matériaux

1 jour

Ø forage des puits

20 jours

Ø construction du bâtiment

25 jours

Ø l’achat des matériels

1 jour

Ø travaux de montage du système en question

15 jours

Ø la réalisation du projet

20 jours

Ø la phase d’essai de l’installation

5 jours

Ø la mise en service de l'installation

1 jour

3. Clôture

3 jours

Ø Formation des agents de maintenance

3 jours

 

II.1 Activités à réaliser

Les activités qui seront réalisées pour mettre en œuvre notre projet tout en tenant compte des objectifs et des résultats attendus sont :

Ø  la campagne de sensibilisation de la population suivie d’une conférence sur l’importance de notre projet ;

Ø  l’évaluation des couts d’investissements et d’exploitation ; Ø la demande de financement ;

Ø  l’achat des équipements et des matériels ;

Ø  la réalisation du projet ;

Ø  la phase d’essai du système pendant une période bien déterminée ; Ø la mise en service du projet.

II.2 Risques du projet

Les risques qui peuvent toucher le projet sont les suivants :

Ø  le vandalisme ;

Ø  la fraude ;

Ø  le non-respect des payements des frais de l’approvisionnement en eau ;

Ø  la défaillance de matériels ;

Ø  le mauvais dimensionnement de notre système;

Ø  l’extension hors normes du système d’adduction en eau potable ;

Ø  l’instabilité politique dans le village ;

Ø  manque des agents qualifiés pour la maintenance ;

Les conditions suivantes doivent être réunies pour la réussite du projet :

Ø  mise en place d’une équipe de projet ;

Ø  avoir l’autorisation de bâtir au près du service cadastral ;

Ø  payement des frais d’abonnement par les ménages avant d’être approvisionné.

 

II.3 Evaluation des besoins en eau [9] 

On notera que la détermination des besoins en eau pour la consommation d’une population donnée dépend essentiellement de son mode de vie. 

II.3.1 Population   

Il faudrait encore souligner que les ouvrages de génie civil envisagés pour l’adduction d’eau potable de TUMBWE, doivent répondre aux besoins de la population actuelle et celle à venir sur une durée d’utilisation assez large. En effet, ce projet est fait sur une échéance de 10 ans à partir de l’année 2018. La conception et le dimensionnement du réseau d’adduction passera donc par une bonne maitrise du nombre de la population à desservir à l’horizon y affèrent. Il s’en suivra donc que la population de TUMBWE est estimée à 16285 habitants.              

II.3.2 Besoin en eau  

Les besoins en eau du village se répartissent en :  

 Besoins domestiques ;    

 Besoins annexes ; en outres : 

Ø  Consommation du marché (48 vendeurs) ;

Ø  Consommation des hôpitaux et centres de santé (30 lits) ;

Ø  Consommation des écoles (1676 élèves)

Ø  Consommation des hôtels (17 lits)  

III. ETUDE TECHNIQUE

III.1 Dimensionnement du système de pompage photovoltaïque   

III.1.1 Système de distribution   

Le système de distribution sera composé :   

 D’un château d’eau ;

 Des bornes fontaines ;  D’une canalisation.

 

III.1.1.1 Château d’eau 

 Choix du type de réservoir   

Le réservoir, un élément indispensable du réseau de distribution, il apporte entre autres, les avantages suivants :   

Ø  Régulation dans le fonctionnement du pompage ;  

Ø  Sollicitation  régulière des points d’approvisionnement ;  

Ø  Limiter les heures de pompage aux périodes ou l’énergie est la moins efficace.  

Dans le cas d’étude, nous optons pour un réservoir surélevé. Toutefois, le type de réservoir proposé dans cette étude, n’est pas l’unique acceptable ; les entreprises proposant d’autres types doivent en préciser les avantages.  

 Détermination de la capacité du réservoir  

Dans le cadre de ce projet, partant de la demande en eau du village étant de 662620 l/j, en tenant compte des clauses techniques, il en vient que, le volume d’eau qui devra couvrir les besoins  y afférents est estimé à 40 m3 .

 Détermination des dimensions de la cuve  [10]   

Des études menées concernant le dimensionnement des réservoirs ont permis d’établir des relations entre certaines dimensions de la cuve.  

On a donc : 

                D= 1,405* (V)1/3                                                                                            

Avec ;  

Ø d : diamètre intérieur de la cuve en m ;   Ø V : volume de la cuve en m3 .      

Nous obtenons donc un diamètre de 4,8m. Cela nous permettra de pouvoir déterminer la hauteur de l’eau dans le réservoir :   

                                                                                                                                      

Ainsi ; on a 𝑟 = 2,2m  

Par ricochet, la hauteur libre du niveau de l’eau jusqu’à la couverture est déterminée par la relation suivante :

l  =0,1*d  Delà, nous avons l = 0,48m Donc, la hauteur totale du réservoir est h :

                 ℎ = ℎ𝑟 + ℎ𝑙                                                                             

 Soit = 2,68𝑚

Le château d’eau sera donc constitué d’une cuve de 40 mreposant sur une maçonnerie en béton armé de 1m de haut. 

III.1.1.2 Bornes fontaines   

III.1.1.2.1 Maçonnerie  

Les bornes fontaines seront exécutées en parping avec induit de mortier. Elles reposeront sur une dalle de béton armé et comprendront des dalles de service sur deux côtés.  Par ailleurs, les dalles de service doivent être munies de grilles en acier. On notera que l’exutoire sera une fosse de dimensions définies (après calculs s’y rapportent) remplie de blocs de pierres.  

III.1.1.2.2 Accessoires hydrauliques

La borne fontaine sera alimentée par un tuyau en PEHD de préférence, protégé dans la maçonnerie par une gaine en PVC, à défaut en acier.  

Elle comprendra :  

 Deux robinets de puisage, type ¾ de tour ; chaque robinet sera raccordé à la rampe par un tuyau en acier galvanisé, qui traverse le muret ; celui-ci est scellé dans le muret par un joint en ciment ;  

 Un compteur d’eau type volumétrique, de classe « C » ; calibré en mètre cubes.  

III.2.1.2.3 Nombre des bornes fontaines 

Dans le cadre ce projet, nous évaluons le nombre des bornes fontaines pour couvrir la demande en eau, sur une base de 300 personnes par borne fontaine, en considérant 8 personnes par ménage. Il en ressort que, le nombre des bornes fontaines est estimé à 6.    

III.2.2 Système de pompage  

Le système de pompage que nous envisageons pour TUMBWE, pourra être constitué :  

 D’un forage ;  

 D’une pompe dotée d’un moteur d'entrainement au détriment des pompes à motricité humaine se trouvant sur le village à l’heure actuelle.  

III.2.2.1 Caractéristiques du forage   

Il est à souligner que des forages ont été réalisés dans le village, de ce fait, une coupe lithologique et technique du forage nous permettrait de faire une analyse plus minutieuse, malheureusement le dossier d’exécution de ces forages réalisés par la banque mondiale, nous est indisponible.  

Par ailleurs, une visite sur terrain nous a permis de donner autant que possible, le type de forage qui pourrait tant soit peu satisfaire le besoin y affèrent. De cette dernière, il en ressort que la source d’eau de l’adduction d’eau potable que nous envisageons, est un forage.

III.2 Les éléments nécessaires à la réalisation du projet

Les éléments nécessaires pour l’alimentation en eau du village TUMBWE, sont donnés dans le tableau 2- ci-dessous.

Tableau 2- : Eléments nécessaires pour l’approvisionnement en       eau du village TUMBWE        

Désignation

Unité

Quantité

Ciment

Kg

50

20

Sable

m^3

 

15

Forage

 

 

1

Moteur & pompe

 

 

1

Bornes fontaines

 

 

6

Gravier

m^3

 

20

Ferrons

M

 

 

 

Château d’eau

 

 

1

Brique

Pièce

1

5000

porte métallique

pièce

1

2

fenêtre métallique

pièce

1

4

Plafond

pièce

1

20

latte des plafonds

M

1

50

bois charpente (4*11)

M

1

15

bois charpente (5*7)

M

 

20

Tôle

pièce

1

20

Vitre

m^2

1

9

Mastic

pièce

1

10

peinture à huile

1

20

 

fil galvanisé

Kg

1

10

Latex

1

20

 

Chaux

Kg

12

 

barrière métallique

pièce

1

1

clou tôle

Kg

 

6

clou N°10

Kg

 

12

Panneau 300WC/ 24 VDC

pièce

1

20

Batterie 24 V/ 750 Ah

pièce

1

4

Régulateur MPPT

pièce

1

2

Onduleur 8000VA

pièce

1

2

Cornière (support panneau)

pièce

1

 

Support batterie

pièce

1

 

Piquet de terre et parafoudre

pièce

1

 

Disjoncteur

pièce

1

2

souliers des câbles

pièce

1

 

Câbles VOB

rouleaux

 

 

Meubles

pièce

 

 

Imprimante

pièce

 

1

Papiers

rouleaux

 

 

Câbles VOB

pièce

 

 

PVC

pièce

 

 

Lampes économiques

pièce

 

 

Luminaires (sockets)

pièce

 

 

Interrupteurs

pièce

 

 

Boites d’encastrements

pièce

 

 

Boites des dérivations

pièce

 

 

prises électriques

pièce

 

 

tableau divisionnaire

pièce

 

 

 

IV. ETUDE ECONOMIQUE  

IV.1. Hypothèses

Les calculs de coût d’investissement et d’exploitation ont été effectués avec les hypothèses suivantes : 

Ø  L’intervalle d’étude du projet s’étend sur 5 ans ; 

Ø  Le taux d’actualisation est de 6%(taux TMB) ; 

Ø  Les provisions aux aléas ;

Ø  Les impôts ne seront pas payés, vu que le projet est gouvernemental.

 

IV.2. COUT D’INVESTISSEMENT(CI) 

L’étape primordiale de l’analyse financière est le calcul de coût d’investissement car il permet de voir les couts (frais) de diverses composantes, le tableau 3- ci-dessous présente en détails les dépenses encourus pour la réalisation du projet.

Les matériaux et matériels utilisés se retrouvent sur place à Lubumbashi au prix de la ville et on a adopté pour unité monétaire le dollar Américain (USD). Ces sont les éléments qui vont couvrir tous les travaux des génies civil et d’électricité.


                                                                                            Tableau 3- : Coût d’investissement du projet                 

Désignation

Unité

Quantité

Coûts en USD

Taux d'amort

Amort

 

 

unité

total

Unité

total

(%)

en

USD

COUT D'INVESTISSEMENT

 

 

 

IMMOBILISATIONS INCORPORELLES

 

 

 

FRAIS D'ETABLISSEMENT

 

 

 

ID. Nationale

 

 

 

 

1000

 

 

V IMBT

 

 

 

 

 

 

RCCM

 

 

 

 

 

 

document cadastral

 

 

 

 

1500

 

 

IMMOBILISATIONS CORPORELLES

 

 

 

I. Bâtiment 

 

 

 

Brique

pièce

1

5000

 

250

5

12,5

porte métallique

pièce

1

2

100

200

5

10

fenêtre métallique

pièce

1

4

30

120

5

6

Plafond

pièce

1

20

9

180

5

9

latte des plafonds

M

1

50

0,4

20

5

1

bois charpente (4*11)

M

1

15

5

75

5

3,75

bois charpente (5*7)

M

 

20

1,5

30

5

1,5

tôle

pièce

1

20

10

200

5

10

Vitre

m^2

1

9

5

45

5

2,25

barrière métallique

pièce

1

1

 

250

5

12,5

clou tôle

kg

 

6

2

12

5

0,6

 

Ciment

kg

50

20

8

160

5

8

Sable

m^3

 

20

 

250

5

12,5

Gravier

m^3

 

20

 

200

5

10

Ferrons 

M

 

 

 

250

5

12,5

Câbles VOB

pièce

 

 

 

20

5

1

PVC

pièce

 

 

 

40

5

2

Interrupteurs

pièce

 

 

 

20

5

1

Boites d’encastrements

pièce

 

 

 

15

5

0,75

Boites des dérivations

pièce

 

 

 

20

5

1

prises électriques

pièce

 

 

 

25

5

1,25

tableau divisionnaire

pièce

 

 

 

20

5

1

clou N°10

kg

 

12

2

24

5

1,2

sous total 1

 

2426

 

121,3

II. Matériels de production

 

 

Panneau 300WC/ 24 VDC

pièce

1

20

400

8000

10

800

Forage

 

 

1

5000

5000

10

500

Moteur et pompe

 

 

1

4850

4700

10

470

Bornes fontaines

 

 

6

130

780

10

60

Château d'eau

 

 

1

1200

1200

10

120

Batterie 24 V/ 750 Ah

pièce

1

4

550

2200

10

220

Régulateur MPPT

pièce

1

2

350

700

10

70

Onduleur 8000VA

pièce

1

2

600

1200

10

120

Cornière (support panneau)

pièce

1

 

 

200

10

20

Support batterie

pièce

1

 

 

300

10

30

Piquet de terre et parafoudre

pièce

1

 

 

300

10

30

Disjoncteur

pièce

1

2

 

50

10

5

souliers des câbles

 

pièce

1

 

 

100

10

10

groupe électrogène 250 kVA

 

pièce

1

1

 

700

10

70

Câbles VOB

 

rouleaux

 

 

 

300

10

30

 

sous total II

 

 

 

25730

 

2555

III. Matériels des bureaux

 

 

 

 

 

 

 

Meubles

 

pièce

 

 

 

500

10

50

Imprimante

 

pièce

 

1

 

80

10

8

Papiers

 

rouleaux

 

 

 

10

10

1

 

sous total III

 

 

 

590

 

59

 

MATERIELS D'EXPLOITATION

 

 

 

 

 

 

Lampes économiques

 

pièce

 

 

 

50

12,5

6,25

Luminaires (sockets)

 

pièce

 

 

 

10

12,5

1,25

Mastic

 

pièce

1

10

2

20

12,5

2,5

peinture à huile

 

1

20

 

 

50

12,5

6,25

fil galvanisé

 

Kg

1

10

2

20

12,5

2,5

Latex

 

1

20

 

 

50

12,5

6,25

Chaux

 

Kg

12

 

 

20

12,5

2,5

Imprévus

 

 

 

 

 

2000

 

 

 

Sous total IV

 

 

 

2220

 

 

 

 TOTAUX

 

 

 

33466

 

2762,8

 

MAINS D'ŒUVRE

 

 

 

6693,2

 

 

 

COU¨T TOTAUX

 

 

 

40159,2

 

 

 

 

IV.4 Charge d’exploitation du projet

                                                                                                           Tableau 4- Charges d’exploitation du Projet

 

POSTE

 

 

Unité

 

 

Quantité

 

Coût unit($)

 

Coût en USD

 

total

1ère année

2e année

3e année

4e année

5e année

1ère année

2e année

3e année

4e année

5e année

 

communication

 

1

1

1

1

1

500

500

500

500

500

500

2500

Electricité

w

-

-

-

-

-

500

500

500

500

500

500

2500

 

 

 

 

 

PERSONNEL

 

 

 

 

 

l’ingénieur électricien chef d'équipe

1

1

1

1

1

800

800

800

800

800

800

4000

gestionnaires

1

1

1

1

1

3000

3000

3000

3000

3000

3000

15000

agents chargés de dispatching et maintenance 

2

2

2

2

2

3600

7200

7200

7200

7200

7200

36000

Garde

1

1

1

1

1

2400

2400

2400

2400

2400

2400

12000

Coût total

 

 

 

 

 

 

10800

14400

14400

14400

14400

14400

72000

 

 

 

IV.5 Recette du projet

           

Tableau 5- Recette du projet

 

Poste

Unité

 

 

Quantité

 

Coût unitaire

 

Coûts en USD

 

Total en USD

1ère année

2e année

3e année

4e année

5e année

1ère année

2e année

3e année

4e année

5e année

 

Abonnements

1300

50

35

40

15

40

52000

2000

1400

1600

600

57600

Frais d'approvisionnement en eau

1300

1350

1385

1425

1460

10

13000

13500

13850

14250

14600

69200

Fraude d'approvisionnement en eau

15

35

40

50

65

100

1500

3500

4000

5000

6500

20500

Total recette

 

 

 

 

 

 

 

66500

19000

19250

20850

21700

147300

 

IV.6 INDICATEURS DE PERFORMANCE 

 

 

Après avoir ressemblé toutes les informations financières et dresser le tableau des flux de trésorerie, l’évaluation d’un pro             jet s’appuie sur des critères de choix d’investissement à savoir :      

Ø                La valeur actuelle nette VAN ;

Ø                Le taux interne de rentabilité TRI ; 

 

Ø                Le délai de récupération DR ; 

 

IV.6.1 Valeur Actuelle Nette (VAN)

Les coûts d’investissement, d’exploitation et les recettes sont tirées respectivement des calculs effectués dans les tableaux 3-, 4- et 5-, les recettes proviendront des utilisateurs et sont estimées dans le tableau 6-. Le tableau suivant illustre le calcul de la VAN.

                                                                                       Tableau 6- : le calcul de la VAN  

Année

Investis initial

recette

totale

Charge

Amort

Béné avant impôt

Impôt

Béné après impôt

Bfr

Cash flow brut

Cash flow net

coef d'act

Cash flow act

Cu cash flow net act

0

40159,2

 

 

 

 

 

 

 

 

-40159,2

1

 

-40159,2

1

 

66500

14400

2763

49337

$ -

49337

$ -

52100

52100

0,94340

49150,94340

8991,74340

2

 

19000

14400

2763

1837

$ -

1837

$ -

4600

4600

0,89000

4093,98362

13085,72702

3

 

19250

14400

2763

2087

$ -

2087

$ -

4850

4850

0,83962

4072,15352

17157,88054

4

 

20850

14400

2763

3687

$ -

3687

$ -

6450

6450

0,79209

5109,00413

22266,88467

5

 

21700

14400

2763

4537

$ -

4537

$ -

7300

7300

0,74726

5454,98466

27721,86933

 

 

                                                                                                                                                             VAN positive, donc le projet est rentable


IV.6.2 Détermination du Taux de Rentabilité Interne (TRI)       

                                                     Tableau 7- : le calcul du TRI

Années

Coef d'act

Cash flow net

Cash flow net act

Cu cash flow net act

0

1,00

-40159,20

-40159,20

-40159,20

1

0,7

52100,0

34542,3

-5616,9

2

0,4

4600,0

2022,0

-3594,9

3

0,3

4850,0

1413,5

-2181,4

4

0,2

6450,0

1246,3

-935,2

5

0,1

7300,0

935,2

0,0

 

Le TRI est le taux pour lequel la VAN est nulle. Pour que le projet soit acceptable, il faut que le taux de rentabilité minimum exigé par l’investisseur soit supérieur à 50,8296 %

TRI = 50,8296 %

IV.6.3 Détermination du délai de récupération

Le Délai de Récupération (DR) = Annuité + Cu inf/Cu sup

L’Annuité est l’année ou la VAN est supérieure à zéro. Pour notre projet, la VAN est supérieure à zéro à partir de la 1ère année DR = 1 + (0/13085,72720) = 1 an

Donc le Délai de récupération est de 1 an

IV.6.4 L’indice de profitabilité(IP)

Indice de Profitabilité(IP) = (VAN/D.I. I) + 1

Indice de Profitabilité(IP) = (VAN/D.I.I) + 1 = (27721,86933/40159,2) + 1 = 1,6902993

L’Indice de Profitabilité IP est supérieur à 1 donc le Projet est rentable.

CONCLUSION

 

En dépit des sources d’eau disponible, éventuellement des pannes à répétition des pompes manuelles, les besoins en eau du village TUMBWE ont nécessité une amélioration en mettant en place un système de pompage photovoltaïque.

Le pompage photovoltaïque est un moyen intéressant en matière de la distribution de l’eau potable, en raison de son caractère propre, lequel caractère s’intègre dans la visée de palier au phénomène réchauffement climatique qui devient l’un des problèmes majeurs en ce 21 éme siècle.

Afin de permettre la rentabilité du dit projet, nous procèderons par une campagne de sensibilisation de la population suivie d’une série des conférences et exposés pour que la population adhère et comprenne le projet. C’est projet s’étalera sur une durée de 120 jours et elle se déroulera en 3 phases dont la première est la phase de planification, suivie de celle d’exécution et enfin celle de clôture. 

Les indicateurs de performances nous ont conduit à conclure que ce projet est rentable puisque sa VAN est de 27721,869 $, son TRI de 50,296 %, le délai de remboursement est inférieur à 5 ans donc 1 an et son indice de profitabilité est de 1,6902993.

 

BIBLIOGRAPHIE

 

1.      FALK A. le photovoltaïque pour toute conception et réalisation d’installation, INES, 2016

2.      RIALLET E. l’énergie salaire et photovoltaïque par les particuliers, EYROLLES, 2009,

3.      MEUNIER F. énergie photovoltaïque, Dunod 2ème édition,

4.      Organisation mondiale de la santé, normes internationales pour l’eau de besoins mangers, 2014

5.      MOUIRI M. les bornes fontaines en Afrique, Libreville, pag 105-140, 1990

 

 

Télécharger le travail