Bonjour, nous sommes le 30/03/2020 et il est 08 h 07.


Notre étude sur la contribution du tourisme dans le développement de la commune de Ngaliema s’étale sur sept points : l’état de la question, la problématique, les hypothèses, le choix et intérêt du sujet, la délimitation du sujet, les difficultés rencontrées, les méthodes et techniques utilisées et la subdivision du travail.

1. Etat de la question ou revue de la littérature

A ce jour nous n’oserons pas décaler que nous sommes les premiers à nous lancer dans ce genre de recherche, car d’autres avant nous ont eu à exploiter sur le sujet. Nous étions amenés à faire une lecture de leurs œuvres.



Certains travaux ont pu retenir notre attention, en l’occurrence celui de Lysette-Martine Bavy Karungy qui a travaillé sur le projet de création d’une nouvelle structure d’animation touristique à Kinshasa . Cette étude a porté sur l’importance des infratructures d’animation touristique, le type d’infrastructures les mieux adaptées pour le marché touristiques kinois, sa faisabilité et la susceptibilité de blocage à son bon fonctionnement, le statut juridique s’y prêtant et les sources de financement ; aspect qui s’approchent inexorablement de ceux de notre projet.



Nous citons également le travail de Wivine Mwazimbo Kyabawa qui exploité le thème de la création du restaurant d’application professionnelle (RAP) à ISP/Gombe : processus, fonctionnement et impact socioéconomique . De par son originalité, cette étude menée sur un projet novateur en voulant amener à l’existence ce qui n’était pas auparavant, dans le cadre de notre recherche, nous voulons comprendre l’importance du tourisme dans le développement d’une municipalité.



A l'échelle mondiale, le tourisme est un secteur qui est en pleine croissance malgré un ralentissement constaté en 2008 et 2009 en raison de la crise économique, des catastrophes naturelles connues par certains pays et les troubles politiques et sociaux soufferts par d'autres.



En effet, selon les données anticipées publiées par l'Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), les arrivées internationales de touristes ont augmenté de 7% en 2010 pour atteindre neuf cent trente-cinq (935) millions avec des prévisions de croissance entre 4% et 5% en 2015 .

Par ailleurs, les retombées socioéconomiques qu'offre ce secteur sont énormes en ce sens qu'il génère des recettes, crée des emplois et procure des revenus supplémentaires aux populations des zones visitées. Pour ce qui est des recettes générées par cette activité au niveau mondial, elles sont estimées à huit cent cinquante-deux (852) milliards $US en 2009 .



Selon la même source, le tourisme représente 30% des exportations mondiales de services commerciaux et 6% des exportations totales de biens et de services. Les emplois directs créés par l'activité touristique, dans le monde, étaient estimés à plus de cent seize (116) millions en 2014 par le Conseil Mondial des Voyages et du Tourisme (WTTC).



Enfin, la part de l'Afrique particulièrement de l'Afrique subsaharienne dans ces retombées socioéconomiques du tourisme ne cesse de s'accroître d'année en année. A titre illustratif, les flux touristiques en destination de l'Afrique qui représentaient 2,5% des flux mondiaux en 1985, sont passés à plus de 5% de nos jours.




2. Problématique

Le tourisme est une activité ancienne, qui a pris au XXe siècle une dimension planétaire. Il constitue désormais un secteur économique fondamental dans de nombreux pays développés comme dans des pays en développement, qui en font un facteur essentiel de leur développement.



D'après l'OMT les voyages internationaux se situent à la troisième place dans le classement des « Grands » secteurs du commerce mondial. Le chiffre d'affaires du tourisme n'est précédé que par ceux des industries de pétrole et de l'automobile. Mais aujourd'hui le tourisme représente la première industrie de service dans le monde. Bref, c'est l'or blanc du troisième millénaire. Il favorise l'ouverture des grands chantiers d'avenir d'une nation .



Ainsi, notre étude vise à connaitre la contribution du tourisme pour le développement de la commune de Ngaliema. Néanmoins, un certain nombre de questions traverse notre esprit afin de clarifier notre sujet de recherche :
- Quels sont les facteurs qui bloquent le développement du tourisme à Ngaliema ?
- Quel peut être l'impact du développement du tourisme sur cette municipalité ?


CHAPITRE II-PRESENTATION DE LA COMMUNE DE NGALIEMA

La Commune de Ngaliema est créée le 12 octobre 1957 par l’arrêté n°21/429 du 12 octobre 1957 du gouverneur de la province de Léopoldville.

La Commune de Ngaliema est bornée au Nord par le fleuve Congo, la séparation de la République sœur du Congo Brazzaville, la Commune de Kintambo et celle de la Gombe ; à l’Est par les Communes de Bandalungwa et de Selembao ; à l’Ouest et au Sud par la Commune de Mont – Ngafula.



La Commune de Ngaliema est située entre la latitude 5° et 10° au Sud, son altitude est de 530m et la longitude 18° et 16° à l’Est, sa superficie est de 224Km.

Le sol de la commune de Ngaliema est de nature argilo-sablonneuse, il y a des parties de la commune entièrement dominées par le sable et d’autres par l’argile.



Le relief de la Commune de Ngaliema est caractérisé par des collines et des vallées. Une partie de la Commune de Ngaliema se situe au plus haut niveau de Kinshasa, on note également la présence et le développement des grandes érosions à Ngaliema.



Le sous-sol de la partie Nord-Ouest de la Commune de Ngaliema renferme d’importances quantités de pierre de construction. Ces pierres ont servi à la construction de la ville de Kinshasa.


I.2.2. Les différents quartiers de la Commune.

La Commune de Ngaliema comporte 21 quartiers qui sont :
1. Basoko
2. Joli Parc
3. Ancien Combattant
4. Congo
5. Kukenda
6. Lukunga
7. Manenga
8. Lonzo
9. Lubudi
10. Bangu
11. Punda
12. Kinpe
13. Musey
14. Mama Yemo
15. DjeloBinza
16. Pigeon
17. Bumba
18. NgombaKinkusa
19. Mfinda
20. Camp Munganga
21. Kinsuka Pecheurs


III.2. Les différents sites touristiques de la commune de Ngaliema

1. Mbudi nature
Ngaliema / Mbudi – 11 Avenue Photo Pao – Quartier Lutendele Ouvert du mardi au dimanche de 8h à 19h. Accès : à partir de Kintambo Magasin, prendre la route du Mont Ngaliema et continuer sur l’avenue du Tourisme en direction de Kinsuka. Après le cimetière, tourner à droite, une indication est visible. Petit coin de calme au vert, à proximité de la ville, dans la cité populaire de Mbudi (Ngaliema).

2. MUSÉE NATIONAL ETHNOGRAPHIQUE / MONT NGALIEMA
Ngaliemab – b1 Avenue de la Montagne – Non loin de la station Kintambo Magasin Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 15h. Ouvert le week-end et jours fériés de 10h à 15h. Tarifs Congolais : 1000 FC par adulte, gratuit pour les moins de 13 ans. Tarifs Expatriés : 10$ par adulte, 2$ par enfant. Visites privées sur demande. Pourboire à laisser au guide. En attendant la construction du nouveau Musée National, L’Institut des Musées Nationaux du Congo (IMNC) a élu domicile dans le splendide domaine du Mont Ngaliema et y entrepose ses riches collections.



3. Palais de Marbre
Ngaliema – Ma Campagne – Avenue Nguma – Non loin du Quartier Mont Fleury – Sur la route de Matadi. Cette belle demeure fut construite par l’architecte congolais Fernand Tala-Ngai dans les années 70 pour le compte du directeur de la Banque Nationale du Zaïre. Avant d’être réquisitionnée par Mobutu qui décida d’en faire un de ses nombreux palais pour accueillir notamment les chefs d’État étrangers. A l’arrivée de Laurent-Désiré Kabila aux commandes du Congo en 1997, le Palais de Marbre devint sa résidence principale. Ngaliema / Ma Campagne. Avenue Nguma. Non loin du Quartier Mont Fleury. Sur la route de Matadi. Cette belle demeure fut construite par l’architecte congolais Fernand Tala-Ngai dans les années 70 pour le compte du directeur de la Banque Nationale du Zaïre. Avant d’être réquisitionnée par Mobutu qui décida d’en faire un de ses nombreux palais pour accueillir notamment les chefs d’État étrangers. A l’arrivée de Laurent-Désiré Kabila aux commandes du Congo en 1997, le Palais de Marbre devint sa résidence principale.

4. Quartier de Kinsuka
Ngaliema – Quartier Kinsuka Pêcheur – Camp Mimosa Il s’agit d’un quartier populaire de Ngaliema à l’origine rural, occupé par les Brazzavillois et les pêcheurs, et qui s’est fortement urbanisé depuis. On s’y presse surtout le we pour son emplacement stratégique le long du fleuve et l’impressionnant panorama sur les rapides de Kinsuka, sur les pêcheurs, sur Brazza et sur l’Ile Mimosa.



Ngaliema. Quartier Kinsuka Pêcheur / Camp Mimosa Il s’agit d’un quartier populaire de Ngaliema à l’origine rural, occupé par les Brazzavillois et les pêcheurs, et qui s’est fortement urbanisé depuis. On s’y presse surtout le we pour son emplacement stratégique le long du fleuve et l’impressionnant panorama sur les rapides de Kinsuka, sur les pêcheurs, sur Brazza et sur l’Ile Mimosa.



5. Symphonie des arts
Ngaliema – 15 Avenue de l’Avenir – Concession Chanic
Ouvert du lundi au samedi de 9h à 18h et dimanche de 9h à 13h.
Un lieu dédié à l’art et au beau en général, à quelques minutes du centre-ville. C’est un jardin tropical enchanteur mais aussi une galerie consacrée aux artistes congolais (+ de 300 exposants), dont les œuvres sont disponibles à la vente au sein d’une exposition permanente.



A vingt minutes du centre avec un bon véhicule. Ce domaine s’étend sur deux cents hectares de forêt parsemée de nombreux étangs. Il constitue l’un des derniers vestiges de la forêt primaire qui recouvrait la ville et ses environs du temps des premiers habitants Humbu.



7. THÉÂTRE DE VERDURE
Ngaliema – 1 Avenue de la Montagne – Sur le Mont Ngaliema – Dans l’enceinte de l’Institut des Musées Nationaux du Congo – Non loin de la station Kintambo Magasin.
Le Théâtre de Verdure a été construit par Mobutu en 1970 dans son domaine paradisiaque du Mont Ngaliema (site exceptionnel) qui s’est inspiré pour ce faire des amphithéâtres en plein air de l’antiquité gréco-romaine. Le site est surtout connu pour avoir accueilli James Brown et B.B. King notamment dans le cadre du festival Zaïre 74 en prélude au match de boxe historique Ali-Foreman.



8. Mbudi Nature
A) Brève historique Petit coin de calme au vert, à proximité de la ville, dans la cité populaire de Mbudi (Ngaliema). Aussi appelé "Chez le conseiller", vu que son proprio est l'un des conseillers spéciaux du Président Kabila... Rien de transcendantal mais un bel espace de détente le w-e en famille ou entre amis, et qui offre une magnifique vue sur le fleuve et ses bouillonnants rapides. Le site se veut également un musée en plein air, avec des sculptures géantes de l'artiste Papa Lufwa notamment.

Il est équipé des facilités suivantes : petite aire de jeux pour enfants ; installations sportives (terrain de basket...) ; paillotes où se rafraîchir et se sustenter (barbecue) ; aires de pique-nique... Avec tarifs différents selon qu'on choisit la plaine ou la colline : entre 1 et 5$ par personne. Par contre, la baignade est interdite. 6 petits bungalows en dur complètent l'offre d'accueil (50$ pour 2 pers.). Fort fréquenté par les Kinois les jours fériés et week and. Le site est ouvert du mardi au dimanche de 8h à 19h. Accès : à partir de Kintambo Magasin, prendre la route du Mont Ngaliema et continuer sur l’avenue du Tourisme en direction de Kinsuka. Après le cimetière, tourner à droite, une indication est visible. Petit coin de calme au vert, à proximité de la ville, dans la cité populaire de Mbudi (Ngaliema).



9. MUSÉE NATIONAL ETHNOGRAPHIQUE / MONT NGALIEMA Ngaliemab–b1 Avenue de la Montagne. Non loin de la station Kintambo Magasin. Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 15h. Ouvert le week-end et jours fériés de 10h à 15h. Tarifs Congolais : 1000 FC par adulte, gratuit pour les moins de 13 ans. Tarifs Expatriés : 10$ par adulte, 2$ par enfant. Visites privées sur demande. Pourboire à laisser au guide. En attendant la En attendant la construction du nouveau Musée National, L’Institut des Musées Nationaux du Congo (IMNC) a élu domicile dans le splendide domaine du Mont Ngaliema et y entrepose ses riches collections.



10. SYMPHONIE DES ARTS Ngaliema – 15 Avenue de l’Avenir. Concession Chanic. Ouvert du lundi au samedi de 9h à 18h et dimanche de 9h à 13h. Un lieu dédié à l’art et au beau en général, à quelques minutes du centre-ville. C’est un jardin tropical enchanteur mais aussi une galerie consacrée aux artistes congolais (+ de 300 exposants), dont les œuvres sont disponibles à la vente au sein d’une exposition permanente.

11- SYMPHONIES NATURELLES Ngaliema. Prendre l’Av. Général Basuki (à droite sur la route de Matadi). A côté du Quartier Binza (Ozone). www.symphonies-naturelles.com Droit d’entrée : 1000 FC. Les derniers km nécessitent un véhicule 4×4. Fléché. A 20 minutes du centre avec un bon véhicule. Ce domaine s’étend sur 200 hectares de forêt parsemée de nombreux étangs. Il constitue l’un des derniers vestiges de la forêt primaire qui recouvrait la ville et ses environs du temps des premiers habitants Humbu.



Télécharger le travail