Bonsoir, nous sommes le 15/06/2019 et il est 23 h 32.


Il s'agit d'une recherche qui se préoccupe de recouper les différents messa)es que renferme la chanson « Fimbo chicotte afin d'expliquer comment cette dernière influe sur le comportement de la jeunesse congolaise en général et celle de la ville de Kisangani en particulier.


Depuis la nuit de temps la chanson constitue un moyen et un enjeu social pour véhiculer la culture+ valoriser les traditions de chaque peuple, de prévaloir les valeurs sociales, les connaissances et, ce dans le but d'aiguiller les communautés ou de renforcer la socialisation.



Ce constat va de pair avec la pensée de Georges Michel qui affirme que : « la chanson sociale aurait le mérite de rendre à une société sa mémoire propre, sa culture, sa tradition et donc son identité, la conscience de soi.



La chanson est aussi un code linguistique rythmée de poésie+ sans oublier sa dimension sémio-pragmatique de l'histoire de la communication sociale.



S'intéresser à la musique ou à la chanson constitue ainsi un moyen de publicité culturelle des peuples et une valeur psychologique à travers laquelle on connait son pays (ses valeurs culturelles par rapport au" autres peuples) les traditions et habitudes positives qui font référence à une originalité culturelle.



L’importance des arbres dans les milieux urbains n’est pas à démontrer. Ils constituent un élément essentiel de l’infrastructure urbain pour un environnement vivable et durable. Grâce à la musique on peut intégrer une nouvelle communauté ou vie sociale et humaine.

Cependant, la majorité des musiciens congolais du XXI e siècle, par manque d'inspiration en matière de composition et de production des contenus, mettent sur le marché+ des albums et chansons qui n'ont aucun contenu éducatif adapté ou accommodé aux valeurs culturelles de l'Afrique noire ou congolaises.



Normalement, la chanson devrait avoir un contenu qui de nature intimement liée à la culture et éducation de la société congolaise, dont les valeurs traditionnelles sont en émulation avec les valeurs des peuples européens, asiatiques, américains Cultures et éducation étant des notions foncièrement cardinales de l'univers musical+ elles sont des reflets à la mentalité, à la culture de chaque société+ chaque pays, chaque peuple. D’où, il faut y mettre du sérieux, afin de produire des albums qui contiennent des messages éducatifs.



En effet, la chanson constitue, pour la République Démocratique du Congo, une valeur sociale et un élément de progrès. Comme le football, elle est le symbole de l'unité nationale qui, divisée par des idéologies et des philosophies politiques ou éthiques, les congolais trouvent leur unicité à travers la musique, à travers la chanson.





Pour bien des personnes, la République Démocratique du Congo est le berceau de la musique africaine. En effet, le République Démocratique du Congo, notre pays, a produit des artistes musiciens et des chansons de renommée internationale, qui ont fait danser toute l'Afrique noire et même blanche, voire les Africains de la diaspora.



La musique, cet art d'Orphée, est différemment interprétée quant à son importance dans la société ou dans la culture et/ou nation. Aussi est-elle exaltée dans plusieurs domaines de la vie humaine+ sur terre.



La nature, les liens matrimoniaux, l'amour, Dieu, la misère, le mariage, le divorce, la sorcellerie, la déception, la Jalousie, la mort, etc. sont autant de thèmes que répètent la plupart des artistes congolais.



Il importe aussi de signaler que l'Afrique noire, en général, et la République Démocratique du Congo en particulier sont un univers où la musique et la chanson prédominent et rythment la vie des gens en société.



De ce fait, la RDC est mondialement connue comme la pépinière musicale dont la ville de Kinshasa devient la capitale grâce à l'effervescence des orchestres.



Bour beaucoup de gens+ plus spécialement les mélomanes+ la musique congolaise n'exalte que les pleurs, les nostalgies, les idiomes, et tout est presque centralisé sur un thème inlassablement répété : l'amour, la concurrence déloyale, etc.



Mesurer la dimension communicationnelle d'une chanson suppose un recoupage de noyau de sens pour découvrir l'intention du locuteur. C'est-à-dire que l'on démontre par l'analyse du contenu et l'insinuation+ la détermination par les noyaux des sens qui se dégagent





La question relative à l'analyse d'une chanson et de la danse est aujourd’hui au cœur des préoccupations des savants de plusieurs disciplines en sciences sociales et humaines puis que la chanson ou la musique constituent un moyen indispensable pour véhiculer les valeurs culturelles des sociétés et surtout un vecteur d'éducation sociale pour réguler les comportements humains en vue d'imaginer une société qui vit une conduite et un idéal positif.



























Télécharger le travail