Par Junior Lambert LENDO MIMPIYA’AKAN

Le Roi Léopold I, qui suit de près les récits de Stanley, commence à se faire une idée précise du territoire à acquérir et à prendre conscience de tout intérêt qu’il ya pour la Belgique à acquérir ce territoire en potentialités économiques.

Le 26 février 1884, un fat viendra cependant menacer dangereusement le projet déjà avancé de Léopold II. La grande Bretagne et le Portugal signent un traité qui reconnait les droits historiques du Portugal sur les deux rives du fleuve Congo à l’embouchure.

Le traité anglo-portugais provoque cependant des remous dans les capitales européennes et ceci pousse le chancelier allemand BISMARK à convoquer une conférence internationale à Berlin en vue d’examiner, par la même occasion des questions humanitaires, des problèmes économiques ainsi que des problèmes de droit international. En fait, les grandes puissances décident de se concerter sur les modalités pratiques d’occupations militaires des territoires en Afrique subsaharienne afin d’éviter que des divergences de positions éventuelles entre puissance européennes sur le terrain africain ne puissent dégénérer en conflit entre celles-ci.

Télécharger le rapport