Par Djef

L’intendance générale de l’enseignement supérieur et universitaire est un service public a caractère commercial et industriel jouissant de personnalité juridique et de l’exclusivité d’approvisionnement des biens et de l’exécution des travaux de constructions et des grosses réparations, sous tutelle du Ministère de l’enseignement Supérieur et Universitaire et s’est créée une renommée en tant que constructeur d’infrastructures urbaines et dont le nom a navigué, au fil des années, entre Régie des constructions et Intendance générale.

Créée par Mgr.LUC GILLON en 1966, sous l’appellation de Régie des constructions de Lovanium, elle s’est vue assignée en ce temps la mission d’achever les bâtiments de l’Université de Lovanium dont les chantiers avaient été laisses a l’abandon, après la proclamation de l’indépendance de la R.D.C. le 30 Juin 1960, par les entrepreneurs privés a qui les travaux de construction avaient été confiés. A la création de 1’Université Nationale du Zaïre (UNAZA) en 1971, la Régie de constructions de Lovanium est devenue Régie de construction de l’UNAZA et fut rattachée au rectorat de L’UNAZA.

En 1981, par l’ordonnance Présidentielle n° 81-156 du 07 Octobre 1981, la Régie des constructions de 1’UNAZA est devenue Intendance Générale de l’Enseignement Supérieur et Universitaire. (IG/ ESU). 1991, 1’Intendance Générale/ESU a été rétrocédée aux Universités officielles de Kinshasa (UNIKIN), de Lubumbashi (UNILU) et de Kisangani (UNIKIS) avec son patrimoine et personnel sous les appellations des Régie des Constructions de l’(JNIKJN et de Direction technique de l’UNILU et direction technique de 1’UNIKIS, respectivement. Cette rétrocession était réalisée dans le souci de préserver ce patrimoine national après les pillages qu’ait connu le pays. Pour l’Université de KINSHASA, la Régie de constructions jouissait de son autonomie de gestion en tant qu’entité décentralisée.

Télécharger le rapport