Bonsoir, nous sommes le 12/11/2018 et il est 23 h 00.





Kinshasa capitale de RD. Congo, est le siège des institutions nationales et internationales du pays, province, à part (au même titre que les onze provinces du pays) elle est dotée d’une personnalité juridique au terme de l’ordonnance loi n°82- 008 du 25 févreir 1982, en matière de décentralisation. Elle est située entre les latitudes sud 4° et 5° et les longitudes Est 15° et 16°, 32°.

Sa superficie est de 4965 km2, soit 0,4 % de l’étendue du pays. L’histoire de la ville de Kinshasa commence à 1881 et se confond à celle de deux villages N’shasa et N’tamo, qui deviendront plu tard Kinshasa et Kintambo.

A partir de 1923, la fonction administrative prit également une importante prépondérance. A cet effet, la viole capitale débordera de sa commune d’origine « Kinshasa et Kintambo » pour s’étendre sur des superficies beaucoup plus importantes, donnant ainsi naissance à 24 communes urbaines dont Lemba qui constitue le sujet de notre stage. La commune de Lemba est l’une des communes parmi les 24 faisant l’histoire de la capitale de la République Démocratique du Congo, sise entre la poste de Lemba et la paroisse catholique saint Augustin. Elle est une entité publique, administrative décentralisée dotée d’une personnalité juridique.

L’hommo sapiens du temps le plus reculé agissait beaucoup plus qu’il écoutait. En effet, l’université est un milieu où se véhicule des connaissances théorique les plus limpides. Mais tenir qu’à une inclusion des connaissances théoriques est insuffisant pour former une intelligence digne d’être vendue dans le marché de l’emploie et qui pourrait défendre convenablement les couleurs de l’université d’où l’on vient. Convaincu de cette fastidieux goulot, et pour atteindre son objectif de former un homme intégral, l’université organise enfin cette séance de stage pour compléter des enseignements pour théoriques reçus sur les bancs de l’université. Nous en sommes fiers de s’exercé dans cet élan créateur.



Nous sommes le 25/08/2011 quand il fait encore 10h que nous commençons notre stage à la commune de LEMBA où nous y sommes accueillies généreusement. Ici le climat semblait être propice depuis le premier jour, c’était ainsi jusqu’à la fin de notre stage.

La commune de Lemba est l’une des communes parmi les 24 faisant l’histoire de la capitale de la République Démocratique du Congo, sise entre la poste de Lemba et la paroisse catholique saint Augustin. Elle est une entité publique, administrative décentralisée dotée d’une personnalité juridique.



A l’époque de Stanley, il y avait deux chefs : Ngaliema, le premier chef de Bateke et Makoko, chef de Lemba qui fonda la commune de Lemba.

Lemba comme commune était habitée par le Humbu, elle constituait un marché important où se reconntraient les trafiquants du haut et du bas fleuve.



En effet, c’était à Lemba qu’habitaient les chefs Humbus, propriétaires de rives et terres du pôle sud. La tradition orale comme primauté de cet ancien village sur les autres villages Humbus des environs de Lemba, à savoir Ngaba, Makala, etc.



Les dispositions contenues dans les arrêtés royaux du 10 juillet 1937 relève l’organisation territoriale de la province de Léopold ville.

Depuis sa création jusqu’à ces jours, la commune de Lemba est dirigée par les bourgmestres ci- après :
 1959- 1960 : CARLOS LOPEZ
 1960- 1961 : KILEMBA
 1961- 1963 : NGAMPANI- MBONTENE
 1963- 1964 : GOMBELE
 1964- 1966 : MANGALA- XAVIER
 1966 : 1967 : MANZILA JEAN ROMAIN



C’est l’arrêté n° 211/429 d’octobre 1957 qui fixa les noms et les limites des communes de la ville de Léopold ville. Ces communes furent complétées en 1959 par deux autres communes autonomes à savoir ; Lemba et Matete. Voici la suite des autorités qui ont tour à tour dirigé la commune de 1968 à nos jours :
 1968 – 1970 : KIZIAMAZ KITANGUA,
 1970- 1972 : ZOLANA LONGUDI,
 1972- 1974 : LINGOMBA,
 1974- 1976 : BENA MUKUELE
 1976- 1977 : BOLEKELA BAYOMBE,
 1977- 1978 : MWANA WUTA,
 1978- 1982 : MALOLO YOULOU MANSE
 1982 – 1988 : MANZELU NGALA MONDONGA,
 1988- 1989 : KABANGU TAMBWE,
 1989- 1994 : WELOLI KANDA NZALE,
 1994- 1997 : KASONGO SAKADI,
 1997- 1999 : SANDUKU BEAL BINDAL,
 1999- 2002 : MUNKESE MUSISILA,
 2002- 2005 : PROF MUKASH KALEL,
 2005- 2007 : LONGO APPOLINIA,
 2007- 2008 : MWAMBA NKUBA
 2008 à ces jours : LUBO YAMBELE.

Conformément à l’arrêté ministériel n°69/0042 du mois de janvier 1969, la commune de Lemba avait les limites qui se présentent de la manière suivante :



Au Nord, elle était limité par la rivière Matete et l’axe de l’avenue Kikwit jusqu’à son croisement avec l’axe de cercle antérieur de l’échangeur.

A l’Est, elle forme, de la rivière Matete et l’axe de l’avenue Kikwit jusqu’à sa source de la rivière Matete et l’anal Sud- Est de la concession de l’université de Kinshasa ;



Au Sud et à l’Ouest, de ce point du Sud- Est de la concession de l’université de Kinshasa, l’axe de la route qui entoure la dite concession jusqu’à son intersection avec l’axe de l’avenue Kikwit. Elle a une superficie de 25,70Km2.



Elle comprend trois cours d’eau : la rivière Matete qui fait sa frontière Est avec la commune de Matete ; la rivière Yolo qui forme sa frontière Nord- Est avec la commune de Ngaba ; la rivière Kemi qui prend sa source au bas de l’intendance générale et le long du quartier qui porte le même nom, puis se jette dans la rivière Funa dans la commune de Matete.

La commune de Lemba est régie par l’ordonnance loi n° 82- 008 du 25 février 1982 qui stipule en son article 2 que les communes urbaines sont subdivisées en quartier et en sa part, elle compte 15 quartiers dont deux sont militaires, dépourvus de la personnalité juridique et administrée par les personnes de la commune dont chacune est secondée par un adjoint.











Télécharger le rapport