Par Onyenga Patrick

La question des déchets en milieu hospitalier se pose avec acuité actuellement. Diverses publications et enquêtes ont montré que les conditions actuelles d’élimination des déchets hospitaliers ne sont pas satisfaisantes.

L’infirmier en tant qu’acteur de l’équipe de santé et la personne la plus permanente de patient, est impliqué directement ou indirectement dans la gestion des déchets en milieu hospitalier ; car la prévention des infections nosocomiales passe avant tout par une bonne hygiène hospitalière.

La santé selon BELLANGER (1992) est un droit, mieux une obligation. Tout être humain a droit donc à la bonne santé. Par conséquent, une personne déjà malade ne doit pas être à nouveau exposée à des risques dus aux mauvaises conditions d’hygiène en milieu hospitalier pour attraper d’autres maladies. Pour minimiser ces risques, l’infirmier doit s’engager dans la lutte non seulement contre les infections nosocomiales, mais pour la santé de tous (malades, soignants et visiteurs).

Télécharger le travail