Bonjour, nous sommes le 18/10/2019 et il est 09 h 45.





L’internationalisation des économies est un phénomène général et nécessaire : général car toutes les nations participent au commerce international quelle que soit leur dimension ou leur régime économique, nécessaire car aucun pays ne disposer de toutes ressources naturelles, humaines, techniques nécessaire à la production de l’ensemble des biens souhaités par les consommateurs. Le commerce international a pris de l’importance que l’on sait dans la vie des Etats, des entreprises et des particuliers. Cette importance joue un rôle fondamental dans le processus du développement .Le commerce international est un moteur de la croissance économique car il contribue à la prospérité économique des Etats.

De nos jours le commerce international se présente comme l’un des problèmes le plus grave auquel les pays sont confrontés. Les échanges commerciaux favorisent le développement des pays dites riches au détriment des pays pauvres suite à la détérioration de terme de l’échange. La RDC est un pays connu potentiellement riche de l’Afrique qui s’est révélée particulièrement sensible à la crise en raison de la forte dépendance extérieure de la structure de son économie extérieure qui est de type des économies dites mono productrices puisque centrée sur un petit nombre des produits prédominés par des produits primaires.

Depuis lors le commerce international a toujours été considéré comme l’un des principaux moteurs de développement dans des sociétés humaines d’autant plus qu’il est passé du troc aux échanges de tout genre, des services, des techniques, de la monnaie et des biens. Les échanges ont pris de l’importance à l’époque de la révolution industrielle durant laquelle la science et la technologie ont données des moyens de créer des richesses et de transporter des marchandises rapidement d’une partie du monde à l’autre. La connaissance technologique, elle –même est devenue un produit exportable.

Télécharger le travail