Bonjour, nous sommes le 24/08/2017 et il est 08 h 58.


La société CARRIGRES est située sur l’avenue de l’école n°2 quartier Kinsuka dans la commune de Ngaliema à 15 km du centre-ville. Sa concession loge le fleuve Congo sur une superficie de 50 hectares soit 500000 m2 où afflue le grès.


Carrigrès a débuté l'exploitation de la carrière de Kinsuka en 1950. Depuis cette année, 30 millions de tonnes de grès sont sortis de ce site pour construire 90% de la ville Kinshasa. En effet, on retrouve les différents matériaux produits par Carrigrès dans les infrastructures routières et dans la plupart des édifices de la capitale.



Carrigrès est maintenant une S.A.R.L. basée à Kinsuka, à quelques kilomètres du centre ville. Elle occupe une quarantaine de travailleurs et peut produire par année, avec son infrastructure actuelle, près de 800.000 tonnes de grès pour le bâtiment et génie civil.



La roche exploitée est du grès rouge dont la résistance à la fragmentation donne un "Los Angeles" de 29.

La société Carrigrès dispose en son sein de trois installations :
- installations primaire et secondaire, et
- installation tertiaire.


Fonctionnement de la chaine de production de l’installation primaire et secondaire

L’installation primaire et secondaire c’est une composition de deux installations jumulés suite à une reduction importante de fragment. Cette installation englobe en son sein deux concasseurs dont :


a. Le concasseur primaire

Le concasseur primaire est de marque AllisChalmers, type 42-65. Il est alimenté par des camions de 40 tonnes par courses ou par pelle-chargeurs de 12 tonnes par courses. La capacité de production de ce concasseur varie entre 400 à 500 tonnes par heures. Les dimensions de fragments alimentés est de 0 à 1000 mm pour les réduire de 0 à 200 mm.



Les cribles reçoit est alimenté par les fragments provenant du concasseur primaire (AllisChalmers, type 42-65) transporter par le convoyeur 6 (R6), dont les dimensions varie entre 0 à 200 mm. Sont rôle est de faire la séparation des fragments varient entre 70 à 200 mm, 40 à 70 mm et 0 à 31.5 mm.



La figure ci-dessus représente le crible et ses étages, nous disons le crible installé à l’installation primaire et secondaire est à deux étages. La représentation # 70, veut dire toile dont la maille carrée est de 70 mm.





Au première étage, tous les fragmentés supérieurs à 70 mm ne passeront pas à la toile de 70, ceux que nous appelons refus et celui-ci est conduit au concasseur secondaire pour être de nouveau concasser et après transporter sur le convoyeur 16 (R16).



Au deuxième étage, tous les fragmentés supérieurs à 40 mm ne passeront pas à la toile de 40, ceux que nous appelons refus et celui-ci est sera bay-passer directement pour être transporter sur le convoyeur 16 (R16) ensemble avec les fragments concassés au concasseur secondaire. Et enfin, tous les passants du deuxième étage vont constituer les produits appelés 0 -31.5 mm.



Le concasseur du secondaire est de marque HP 400, celui-ci est alimenté par les fragments provenant du concasseur primaire (AllisChalmers, type 42-65), dont les dimensions varient entre 70 à 200 mm, c'est-à-dire les refus du crible 7 à l’étage supérieur. Et lui en son tour les concassent en les réduisant de 0 à 80 mm qui est ensuite transporter par le convoyeur 16 (R16).


Principe de broyage et criblage

Le concasseur HP300 est alimenté par les fragments provenant de l’installation primaire et secondaire dont leurs dimensions varient entre 0 et 80 mm. Avant d’arriver au HP 300, les fragments sont transportés par le convoyeur R23 stocké dans un silo en suite transportés encore sur convoyeur R25.1 pour servir l’alimentation du concasseur.



Une fois le concasseur effectue son opération de broyage, les fragmentés sont transportés sur le convoyeur CV2 vers le crible 2 (CR2), lui a son tour va cribler ou tamiser. Tous les fragmentés dont les dimensions sont supérieurs à 28 mm doit être l’objet d’un feedback sur le système pour être encore de nouveau broyer, et cela est possible sur le convoyer de retour (feedback) CV 7 comme l’indique à la figure ci-dessus.



Les fragmentés qui ont été passés au crible 2 est la quantité nécessaire pour la suite de répartition pour avoir les produits finis à la production, c’est dire 25/15 mm – 8/15 mm, 2/8 mm, 0/2 mm.

Le pourcentage des passants au crible 2 est l’un de paramètre nécessaire pour l’optimisation de la production, et cela dépend de bon réglage de concasseur HP300. Par la suite, au chapitre suivant nous allons montre les paramètres nécessaire pour le réglage du concasseur afin d’obtenir un bon rendement des passants.



Si les refus qui par la suite seront retourné au concasseur à un pourcentage importé, c'est-à-dire la production des produits finis sera moindre par rapport aux refus (feedback).





L’emplacement de ce crible est pour la production des produits 15 -25 mm, de faire le retour des produits dont les dimensions est supérieur à 28 mm et enfin pour passer les produits dont les dimensions est inférieur à 15 mm. Les toiles de crible 2 contient deux étages; l’un supérieur avec 3 toiles de différents des mailles (de 28 - 25 mm) et l’autre inférieur avec 3 toiles de différents mailles (de 20 – 18 mm).



Les cribles 2 est alimenté par les produits provenant du concasseur HP300, il crible les produits tous les produits dont les dimensions sont supérieures à 28 mm devraient encore retournées au concasseur pour être de nouveau broyer.



Le système est fermé entre concasseur HP300, convoyeur 2, crible 2 et convoyeur 7 ; dans le condition où les produits ne passent pas au crible 2 au niveau de premier étage ils doivent être retournés au concasseur HP 300 par le convoyeur 7 pour être de nouveau concasser ou broyer.



L’emplacement de ce crible est pour la production des produits 8 - 15 mm, et enfin pour passer les produits dont les dimensions sont inférieures à 8 mm. Les toiles de crible 3 contient deux étages; l’un supérieur avec 3 toiles de différents des mailles (de 13 - 12 - 8 mm) et l’autre inférieur avec 3 toiles de différents mailles (de 10 – 8 mm).



L’emplacement de ce crible est pour la production des produits 2 - 8 mm, et pour passer les produits dont les dimensions sont inférieures à 2 mm. Les toiles de crible 4 contient deux étages; l’un supérieur avec 3 toiles des mailles de 6 mm et l’autre inférieur avec 3 toiles de différents mailles (de 4 – 2 mm).

L’emplacement de ce crible est pour la production des produits 0 - 4 mm. Les cribles 3 est alimenté par les produits passants provenant de crible 3 qui sont des dimensions 0 à 4 mm.

L’American Baptiste Foreign Missionnary Society (A.B.F.M.S), l’une des sociétés missionnaires, a hérité la station de Bolenge lui transférée par la société missionnaire Livingston Inland Mission (L.I.M). Joseph Clark ne s’est pas contenté seulement de la station de Bolenge. Dans son désir d’étendre l’œuvre missionnaire pour l’annonce de la bonne nouvelle de Jésus-Christ, en 1896, il part de Bolenge et longea la rivière Nkake pour aller sur le Lac Ntomba. Il accosta à Ikoko-i-Bonginda et commença à prêcher l’évangile. Il installa un poste et bien après, il traversa le Lac pour Bomega (Bikoro) où il poursuivit l’œuvre. Quelque temps après, les autorités coloniales belges et les missionnaires catholiques arrivent à Bomenga (Bikoro). L’Etat colonial fut partir Joseph Clark de Bomenga (Bikoro), et l’orienta vers Mabali (Ntondo) afin que les missionnaires catholiques occupent le terrain de Bomenga (Bikoro).


II. DISCUSSIONS ET INTERPRETATIONS DES RESULTATS

Les broyeurs à cône HP (Haute Performance) de Metso présentent une combinaison unique entre vitesse de broyage, excentricité et chambre de broyage. Cette conception révolutionnaire a fait ses preuves en offrant un débit plus important, une qualité de produits supérieure, et d’avantage de choix quant à son application.



Ces broyeurs ont permis de réduire les coûts de maintenance et d’utilisation et d’intégrer des options nouvelles telles que le réglage hydraulique, le système de protection contre lesimbroyables, le système de débourrage.



Les broyeurs de la gamme HP sont déjà reconnus comme étant une synthèse des avancées technologiques des produits Metso, il offre de meilleurs rendements, un meilleur débit, une machineplus compacte, une automatisation facile, ainsi que plus de fiabilité et de flexibilité. Tout cela afin de vous permettre d’atteindre les plus hauts niveaux de rentabilité.



Le réglage « A » minimum peut varier suivant les caractéristiques des matériaux et la vitesse de rotation du broyeur. A ce point nous pouvons déterminer la marge de production théorique de broyeur en tonnes par heures.

Ouverture d’alimentation « B » correspondant au réglage minimum « A ». La taille maximale admissible varie de 80 à 100% de l’ouverture « B », selon la taille du broyeur et le type de roche.


c) Réglage coté fermé

D’après le constructeur, voici les débits instantanés en tonnes par heures, en réglant le coté fermé. Les données encerclé montrent la place les données pour le broyeur utilisé dans notre cas.


d) Courbes de production

Ces données ont été prises par le constructeur et fabricateur des concasseurs marque HP, livré à l’achat des concasseurs représentent les pourcentages des passants à la maille du toiles de crible suivant le réglage des broyeurs série HP.


e) Courbes granulométriques

D’après le constructeur des broyeurs séries HP, le constructeur à prévu des courbes de production pouvant nous servir pour les besoins voulut à la production. Les courbes granulométriques et les débits illustrés sont fonction de la courbe d’alimentation de la chambre de broyage, de la densité du matériau, de sa propreté, de son humidité et de son aptitude à la fragmentation.

Le tableau ci-dessous représente la production des produits finis de l’installation tertiaire. A chaque changement des mâchoires fixes et mobiles selon les timings données ou l’état d’usure des mâchoires, nous pouvons dire que la machine a tournée a un certain nombre de temps pour une production donnée qui est exprime en tonne par heure.

Ces données sont prisent d’une façon expérimentale, rapport pour le changement des mâchoires en fonction de nombre des heures. Par ici dès la mise en service de service un compteur horaire est opératoire jusqu’à son usure.

Télécharger le travail