Par Lombelo

Les guerres ont disparu des pays riches, mais elles continuent de frapper la partie la plus pauvre de l’humanité, particulièrement l’Afrique. La concentration des activités en certains points des territoires Africains et des déséquilibres régionaux très forts créent des mécontentements, des rivalités pour les territoires et menacent la paix. Les causes des hostilités sont diverses et causent des conséquences néfastes et beaucoup d’entre elle s’expliquent par la tyrannie ou l’injustice sociale. Les rivalités Pour des territoires sont souvent occasionnées par des étrangers, ont néanmoins leurs origines dans des situations locales. Certaines classes sociales les exploitant à leur profit.

Elles causent des ravages qu’elles n’apportent des solutions. Des crises, conflits et guerres qui s’en sont déroulés en Somalie ont provoqué des conséquences touchant et menaçant les secteurs, autorités et institutions établies du pays par la population et menaçant les secteurs du pays, autorités et institutions établies et population. L’Ethiopie a profité de son armée forte et organisée pour conquérir la Somalie. Cette période agitée et chaotique à incité l’O.N.U d’intervenir e n vue de maintenir la paix en Somalie. Nous avons exploité l’apport Onusien en vu de stabiliser la Somalie et l’avons évalué.

Les crises, conflits et difficultés perpétrés en Somalie, pendant 17 ans, ont plongé le pays dans une situation chaotique. Cette mésaventure a appelé l’intervention de l’ON.U qui s’est déployée sur le territoire Somalien. L’action onusienne qui n’a pas connu que de lustres a été appuyée par d’autres organismes tant locaux qu’étrangers. Cette action a été évaluée, des perspectives envisagées en vue d’actions pacifiques ultérieurement durables en Somalie.

Télécharger le travail