Bonjour, nous sommes le 21/11/2018 et il est 07 h 30.

En tant que finaliste de l’IFASIC, aspirant un jour à travailler dans une entreprise fiable du pays. Et ayant appris Par le rapport annuel de la TMB du 2012, cette dernière a été plébiscitée pour la troisième fois consécutive comme la meilleure banque du pays depuis 2011.


C’est ainsi que nous nous sommes intéressés particulièrement, à savoir ce qui peut être à la base de cette performance ° Est-ce;
 Le type de communication Qu ‘utilise la TMB en son sein?
 La bonne application de cette communication mise en place par la TMB ?



La communication interne dans une entreprise a une importance capitale. Car elle permet la diffusion des informations pertinentes permettant à chaque personnes de comprendre l’organisation, de s’adapter en permanence, et d’être efficace à son poste. Elle permet également l’échange, l’enrichissement réciproque et l’interactivité entre les personnes et entité.



A la différence de la communication externe, la communication interne est destinée à l’organisation elle-même. Elle a pour cible exclusive, l’ensemble des salariés de l’entreprise quelque soit leur métier et leur formation, leur lieu de travail et leur ancienneté.



En plus, la communication interne met les hommes en relation entre eux, dans le but de facilité leurs actions collectives. Elle permet d’informer les personnelles, d’améliorer leur climat social et motiver les différents membres.



Pour se faire, nous avons jeté un regard sur certains travaux scientifiques défendus en rapport avec l’objet sous examen. Il s’agit notamment de l’étude de NKUTAKANI MATONDO Intitulé, La Communication interne de la RAW BANK.

Ce travail de fin de cycle défendu à l’IFASIC en 2010 avait comme préoccupation de savoir comment la RAW BANK pratique-t-elle la communication interne et quels sont les moyens et actions qui entrent en jeu pour maintenir un climat favorable du travail en son sein.



A ces questions, l’auteur avance comme hypothèse, que toute entreprise soucieuse d’établir et de maintenir en son sein un climat favorable pour le travail, mène les actions de communication interne dans le cadre d’une stratégie bien et fondée sur des média et support adaptés aux objectifs poursuivis.



Dans un autre travail de fin de cycle, La communication interne dans une organisation publique, cas de la BCC. M. KIAUZOWA PASSA s’était préoccupé de savoir quels sont les facteurs qui facilitent la communication interne et inversement, quels sont les facteurs qui affectent l’efficacité de la communication interne?





L’auteur s’est appuyé sur l’hypothèse selon laquelle, la communication interne est assurée au sein de la BCC du fait de son importance comme outil de création de la culture d’entreprise. Elle est facilitée par NTC utilisés par la banque. Cependant, la communication de la BCC est très peu élaborée et entraine le développement de la rumeur.



Créée en aout 2004, la TMB se hisse rapidement au rang des quatre plus grandes banques de la République Démocratique du Congo. Le siège social est installé à Lubumbashi. Avec deux directions régionales : Lubumbashi et Kinshasa.

Au 31 décembre 2012, ses parts de marché s’élèvent à la moyenne à 11 ou 12 selon les critères analysés, dans un marché qui compte 18 banques actives.

Dans un pays où le taux de bancarisation de la population va croissant mais reste encore faible à moins de 5. La TMB gère quelques 250.000 clients à fin 2012. Ce nombre a cru de plus de 1000.000 unités en un an.



Cette pénétration du marché – une de plus importantes du secteur bancaire congolais – résulte de la volonté du conseil d’administration de contribuer à l’émergence économique du pays en y développant un réseau d’agences bancaires de premier rang. La TMB est désormais présente dans toutes les provinces de la R.D.C.



Forte d’un tel réseau, la banque emploie 787 personnes sous contrat à durée indéterminée au 31 décembre 2012. Ce nombre est en augmentation constante pour accompagner le développement de la banque dans une économie en devenir.

La TMB travaille aux côtés de ses clients: particuliers, micro entreprises, PME, grandes entreprises et institutionnels. Répondre de manière qualitative à leurs besoins est au cœur de préoccupations de chacun des membres du personnel.

D’ambitieux programmes de formation développés à cet effet répondent aux besoins de connaissances techniques pointues et de développement comportemental de tous les agents de la banque .

La TMB inscrit sa démarche entrepreneuriale dans le plus strict respect des normes de gouvernance telles que définies par les autorités financières nationales et internationales.

La banque dispose également d’une fonction de gestion des risques qui lui permet d’identifier, analyser, mesurer, surveiller et maitriser les risques de toutes natures auxquels l’exposent ses activités. Tous les indicateurs et ratios de gestion de la TMB respectent les normes bancaires. La banque en mouvement, la TMB entretient une culture d’entreprise dynamique qui s’articule autour de 5 axes essentiels en matière en gestion : Professionnalisme – Efficacité – Discrétion – Intégrité – Compétence.











Télécharger le travail