Par Kanga Munama

A cet effet, il faut signaler que la quasi-totalité des pays africains souffrent des conflits armés, des violences demeurant, des grands maux qui bloquent son épanouissement. Ainsi, en observant la planète terre dans sa globalité, nous constatons que le continent d’Afrique est déchiré de part et d’autre par des conflits de toute nature notamment : les rebellions, les pertes en vies humaines, les crises politiques occupent une place prépondérante dans les rapports inter africains entre autre : les situations au Nord de l’Afrique (l’Egypte, la Tunisie), à l’Ouest (la Côte d’Ivoire) et plus récemment nous soulevons la crise malienne qui fait l’objet de notre étude

Par ailleurs, pour arriver à palier aux conflits qui déchirent le continent d’Afrique, il a été conçu en 1963 un cadre de négociation et de promotion de la paix qui fut baptisé l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA en sigle), puis l’Union Africaine (U.A) en 2002 dans le but de trouver solution aux conflits qui rongent le continent d’Afrique.

Donc, nous pouvons dire dans cet ordre d’idées que c’est à partir des conflits armés qu’est né le dépassement du sentiment national qui a finit par générer des structures de gestion des vies communes dans des situations désastreuses du continent d’Afrique, c’est l’Union Africaine.

Télécharger le travail