Bonjour, nous sommes le 24/06/2017 et il est 14 h 15.

La Province du Bas-Congo s’étend entre 4° et 6° de latitude Sud et 12° et 16° de longitude Est. Elle est bordée au Nord par la République du Congo, au Sud par l’Angola, à l’Est par la Ville de Kinshasa et la Région de Bandundu et enfin à l’Ouest par l’Océan Atlantique et l’enclave Angolaise de Kabinda. Cette région constitue la seule porte ouverte du Pays sur l’Océan.

Superficie en Km²
- Bas-congo : 53.920 Km²
- Congo : 2.345.095 Km²
- % Région/Pays : 2,3
- Ordre relatif : 8

La plaine de Kinshasa suit le lit du Fleuve Congo et est enfermée entre le Fleuve Congo, le Plateau des Bateke et les collines. Elle n’a qu’une largeur moyenne de 5 à 7 Km et a la forme d’un croissant. Cette plaine se situe entre 300 et 320 m d’altitude et a une superficie d’à peu près 100 km2. Elle se divise en deux parties :
- la plaine de Lemba à l’Ouest de la rivière Ndjili, légèrement ondulée ; - la plaine à l’Est de la Ndjili, vers la rivière Nsele qui a une forme plus plane, entrecoupée par plusieurs rivières qui coulent presque parallèlement du Sud-Est vers le Nord-Ouest, pour se jeter dans le Fleuve Congo. C’est là que se trouve concentrée la portion la plus importante de la population de la Ville-Province de Kinshasa.

Climat

La Province du Bas-Congo est caractérisée par un climat tropical de type soudanien dont la saison sèche bien marquée s’étend sur un peu plus de 4 mois (du 15 mai au 25 septembre). De plus, la longue saison des pluies est souvent interrompue par une petite saison sèche au mois de février. Selon le système de classification des climats de Koppen, le climat du Bas-Congo peut-être subdivisé en deux types, à savoir :
- Le premier s’étend sur l’Hinterland côtier (littoral) est un climat tendant vers le type de climat steppique avec une variabilité très élevée des précipitations ;
- Le deuxième type de climat, qui couvre la quasi-totalité de la Province, appartient au type climatique AW avec quatre mois de saison sèche.

L’insolation est particulièrement faible (de l’ordre de 50% entre 7 et 17 heures), notamment au Mayumbe où elle est inférieure à 20 % en saison sèche (la durée annuelle d’insolation ne dépasse pas 1.300 heures par an, soit 3 à 4 heures par jour). Ceci explique la faiblesse de l’évaporation notamment dans les vallées que bénéficient ainsi d’un avantage correspondant à 150 mm d’eau.

Il y a quatre types de sol, à savoir : - Les sols sablonneux du type arénoferral : c’est un type de sol médiocre qui ne convient pas à l’agriculture, mais qui peut convenir à l’élevage (Nord de l’île de Mateba et l’île même Territoire de Muanda) ; - Les sols argilo-sablonneux à argileux sont situés à : Lukula, Tshela, Nord et Nord-Ouest de Seke-Banza (District du Bas-Fleuve) ; ces terres appartiennent au groupe ferralsols sur roche basique, sauf l’Ouest qui est du type grès sublittoraux crétacés. En général, la fertilité est moyenne à bonne à l’exception de la partie Ouest (sablonneuse) ; - Les sols argilo-sablonneux sont situés au Sud de Seke-Banza (District du Bas-Fleuve), Sud-Ouest de Luozi (District des Cataractes), Mbanza-Ngungu, sauf Nord-Ouest (District des Cataractes), Madimba, vallée de l’Inkisi (District de la Lukaya). De l’Ouest à l’Est on distingue le système Mayumbe, le système Haut-Shiloango, la tillite et le système schisto-calcaire. La texture est argilolimoneuse à argilo-sablonneuse ; c’est un sol fertile, sauf au Sud de Mbanza-Ngungu (District des Cataractes) où la texture est constituée de sable fin ;

Les sols sablo-argileux avec tâches argilo-sablonneuses : se trouvent au Nord et Est de Luozi (District des Cataractes), Nord-Ouest de Mbanza-Ngungu (District des Cataractes) et dans la District de la Lukaya ; ces sols sont fragiles et faiblement fertiles.

SITUATION ADMINISTRATIVE ET POLITIQUE

Ville de Matadi
a. Commune de Matadi
b. Commune de Mvuzi
c. Commune de Nzanza
2. Ville de Boma
a. Commune de Kabondo
b. Commune de Kalamu
c. Commune de Nzadi
d. Territoire de Muanda
3. Les Districts
a. District du Bas-Fleuve
- Territoire de Lukula
- Territoire de Tshela
- Territoire de Seke-Banza
b. District des Cataractes
- Territoire de Mbanza-Ngungu
- Territoire de Luozi
- Territoire de Songololo
c. District de la Lukaya
- Territoire de Kasangulu
- Territoire de Madimba
- Territoire de Kimvula

Sur 364 groupements recensés, 7 sont en quête de réhabilitation, à savoir : MANIANGA et MABA dans le Secteur de Mbanga, Territoire de Tshela, KONGO dans le Secteur de la Mer, Territoire de Muanda ; KIMBATA LUKUNGA dans le Secteur de Ngeba, Territoire de Madimba ; MAKE dans le Secteur de Lukunga Mputu, Territoire de Kasangulu ; MUDI-KIMBAUKA dans le Secteur de Tsundi Sud, Territoire de Lukula et NKUSU dans le Secteur de Lunzadi, Territoire de Mbanza-Ngungu.

Environnement Politique

Contrairement à la situation qui se passe à l’Est du Congo, le Bas-Congo ne connaît pas de problèmes de groupes armés. Néanmoins, la situation sécuritaire est par moment troublée par des bandits à main armée qui sèment l’insécurité entre la Cité de Kasangulu et la Ville de Kinshasa.

La Ville de Matadi

 Altitude : entre 50 au niveau du fleuve et 500 m au sommet des collines ;
 Latitude Sud : 5° 48’39’’
 Longitude Est : 13° 29’ 12’’
B. Superficie : 110 km²

La Ville de Matadi est située sur un site rocailleux constitué essentiellement de quartz et de croûtes latéritiques et calcareuses.

Le réseau hydrographique de Matadi est composé de deux principaux cours d’eau à savoir : le Fleuve Congo et la Rivière Mpozo.

La Ville de Matadi appartient au type des climats AW selon la classification de Koppers avec 4 mois de saison sèche de juin à septembre et 8 mois de saison pluvieuse d’Octobre à mai.

Seule Province de la République Démocratique du Congo (RDC) à disposer d’un accès à la mer, le Bas-Congo Il est borné au Sud par l’Angola, à l’Est par la Ville Province de Kinshasa et la Province de Bandundu et à l’Ouest par l’Océan Atlantique et l’Enclave de Cabinda, et est divisé en 3 Districts (BasFleuve, Cataractes et de la Lukaya) et 2 Villes (Matadi et Boma), eux-mêmes subdivisés en 10 Territoires et 55 Secteurs.

Sa population, estimée à 3.615.043 habitants, est inégalement répartie sur le plan spatial : Matadi 7%, Boma (+Muanda) : 10%, Bas-Fleuve : 28% ; Cataractes : 36% et Lukaya : 19%. Sa superficie est de 53.920 Km², soit 2,3% de la superficie du Pays.

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUE

1. Fiche Technique de la Province du Bas-Congo, Division Provinciale du Plan, 1999
2. Diagnostic Provincial Actualisé, Division Provinciale du Plan, Mars 2003
3. PMURR Elargi, Tranche Provinciale, Cabinet du Gouverneur de Province, Avril 2004
4. Conférence Economique du Bas-Congo, Assises sur la Stratégie de Réduction de la Pauvreté et le Partenariat avec le Secteur Privé, Rapport Final, Cabinet du Gouverneur de Province, Février 2005
5. Pauvreté et Dynamique Communautaire, Kinshasa, Bas-Congo, Bandundu, Synthèse Provisoire, Ministère du Plan, Février 2000
6. Le Profil de la Pauvreté en République Démocratique du Congo, Niveaux et Tendances, Rapport Provisoire, Kalonji Ntalaja, Novembre 1999.