Par Lydie Kabamba

Le problème général de cette recherche réside dans le fait que l’on ne connait pas la perception qu’ont les étudiants de l’IFASIC vis-à-vis de la téléréalité « Vodacom Superstar » au cours des trois premières éditions.

Les conflits et la violence les spolient d’une vie familiale sûre, trahissent leur confiance et anéantissent leurs espoirs. Six cent quarante millions d’enfants des pays en développement vivent sans logement convenable, soit un sur trois. Quatre cent millions d’enfants n’ont pas accès à de l’eau salubre, soit un sur cinq.

Etant donné que la situation de ces enfants reste préoccupante, nous nous sommes proposé d’en faire l’objet de recherche approfondie. C’est ainsi que nous tenterons de répondre à la préoccupation suivante : - Comment le REEJER communique-t-il avec les enfants de la rue en vue d’une part de les attirer vers l’ONG et d’autre part de les garder jusqu'à ce qu’il est suivi un cursus ?

Télécharger l'extrait