Par Amani

Une des missions essentielles de la Banque Centrale du Congo consiste à assurer la stabilité de la monnaie nationale, notamment par rapport aux devises étrangères

Chaque jour la Banque Centrale Congolaise, Institut d’Emission, publie via les médias le taux de change de la monnaie nationale, le franc congolais par rapport aux devises qui sont utilisées dans les milieux d’affaires de Kinshasa. Pour la présenté étude nous avons retenu les opérations de cambistes, les messageries financières, ainsi que les micros finances prestant à Kinshasa. Parmi ces devises nous citons, le dollar américain, l’euro, le franc CFA…

La réalité sur terrain se manifeste par l’existence de deux taux différents dont l’un publié par la BCC et l’autre informel. Dans le premier cas il s’agit du taux de la Banque Centrale appliqué par les banques commerciales, et opérateurs économiques qui opèrent dans le secteur officiel, tandis que le taux du marché parallèle est appliqué par les agents économiques qui opèrent sur cet espace informel. C’est souvent ce taux qui appliqué parfois par les cambistes, les messageries financières ainsi que les micros finances.

Télécharger l'extrait